2012, RESTRUCTURATION PARTIELLE DU LYCEE JEAN MOULIN
LE CHESNAY, FRANCE
Programme : Réaménagements de locaux existants, sur 2 sites de l'établissement
Superficie : 1 200 + 650 m2 SHON
Maîtrise d'ouvrage : Région Ile de France
Maîtrise d'œuvre : NP2F + EVP (structure) + VPEAS (économie) + B52 (fluide et HQE) + Novorest (restauration collective)
Coût : 3 000 000 euros HT
Type : Concours Restreint
Avancement : Projet non retenu

Le Lycée Jean Moulin présente un visage double voire schizophrénique, il est facile de comprendre à quoi ceci est dû : à un premier projet créant des ateliers ouverts, des plans libérés, des façades dégagées grâce à la structure du toit en «champignon», a succédé une réhabilitation tardive modifiant l’enveloppe ; les Skydomes ont été conservés mais de nouvelles façades ferment carcéralement l’ensemble.
La restructuration d’un atelier fait alors figure de 1ère étape en vue de redonner du sens aux 5 autres ateliers composant le lycée.
Un geste pionnier en somme : retrouver la qualité première du bâtiment avant d’envisager la suite.
La structure de l’atelier, que nous conservons, autorise une grande flexibilité d’implantation.
La façade de nouveau « libre » est vitrée et ouverte vers l’extérieur, les skydomes existant sont repris, permettant à l’ensemble de l’atelier d’être éclairé de façon naturelle.
Les activités du service alimentaire et service à la personne sont concentrées, compactées dans un volume central, de forme ovoïdale ne touchant l’enveloppe existante que pour chercher de la lumière zénithale en toiture.
Géométriquement cette forme, s’insérant dans l’enveloppe carrée de l’atelier, permet de dégager des espaces de largeur différente (entre 1.5 m et 6.7m), une galerie « entre deux »
la régulation thermique de l’ensemble, la desserte des différentes entités, l’évacuation, espace d’extension des salles, espace d’attente, d’arrêt, ouvert sur le paysage et baigné de lumière.


Lucasz Zietck, The Factory, M CITY